Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 13:06

 

Irkutsk est une ville typique russe, une halte de 1-2 jours suffit pour passer au travers. Il n’y a pas grand chose à visiter, mise à part quelques maisons typiques en bois, quelques églises, statues, places, le bord de la rivière. C’est sympa pour se promener mais après une journée on a fait le tour. Depuis Irkutsk, on peut faire quelques excursions, entre autre aller jusqu’à l’ile d’Olkhon, il paraît que c’est un endroit très beau mais il faut quand meme 7-8 heures de trajet pour y aller ! Sinon il y a Listvyanka qui est sympa à visiter pour une journée, et il faut seulement 1 -1h30 pour y aller !!!!! Ce village est situé au bord du lac baikal, il est composé essentiellement de charmantes maisons traditionnelles en bois,  certaines ornées de sculptures et d’autres très colorées.

Quand nous y étions, nous avons pu marcher sur le lac encore gelé, il y avait encore 1 mètre d’épaisseur. C’était très beau à voir, et pour avoir un panorama sur le lac, il faut monter jusqu’à l’observatoir, la vue est magnifique depuis là haut. Au bord du lac, il y a des cabanes pour pique-niquer où vous pourrez y déguster l’houmoul ( poisson du lac ) fumé, c’est très bon mais l’odeur vous poursuit pendant bien quelques heures !!!!!!!! ;-D

 

Pour accéder au photographies de Irkusk et le lac Baikal, cliquer ici.

 


 

Hébergement 

- Baikaler Hostel, Irkutzk. C’est une très bonne auberge de jeunesse,  située proche du centre, très propre, cuisine  à disposition (sans plaque), free wifi, le staff est très sympa et souriant. Jack, le manager est un excellent guide, parle parfaitement l’anglais, organise des tours à Orkhon Island, Listvyanka et autres destinations. Prix environ 500 roubles (moins de 20.- CHF) par pers dans un dortoir à 6 personnes

Partager cet article

Repost0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 13:04

 

"Après avoir bientôt passé trois jours dans ce mythique train et parcouru plus ou moins 5185 km, nous allons atteindre la fin de la première étape.

Le rythme et le ballottement incessant des raponses nous accompagnent tout au long de notre voyage.

Par endroit la nature se réveille gentiment, les prés de couleur brune et a moitié innondés ont triste mine. Dans d’autres endroits, la neige perdure donnant un bel éclat à ce panorama qui somnole encore. Les bouleux jalonnent les voix comme pour nous donner une graduation de gares en gares.

Ces paysages qui s’offrent à nos yeux, deviennent monotone au fur et à mesure des kilomètres avalés et laissent place à d’autres qui le deviennent à leur tour. Des villages aux maisonnettes de bois colorées, où le temp semble s’être arrété. Des villes typiques russes, sans grand charme apparent, ainsi que leurx scènes de vie, jusqu'à là, encore inconnues à nos mirettes, apparaissent furtivement au travers de la fenêtre, le temps d’un instant, d’un regard.  Au regret de ne pouvoir s’y stopper, de s’y aventurer.

Le temps paraît relativement long dans ce Transsiberien et nous laisse tout loisir à la réflection. Sentiments de tranquilité, mélancolie et excitation se bousculent. Chaque kilomètre parcouru nous éloigne un peu plus de notre famille et nous rapproche de notre but.

Notre postérieur est las d’être assis mais nous avons passé un agréable moment dans ce convoi qui nous enmène sans relâche dans notre aventure. "

 

Carte couleur, Transsibérien

 

Etape 1 : Moscou  - Irkutzk

Si vous prenez le transsibérien à Moscou, la gare de départ est Yaroslavski, station de métro Komsomolskaya. Le quai de départ est indiqué un peu avant le départ, genre ¾ d’heure avant ! Il faut regarder l’heure de départ, la destination ( sera écrite en syrillique – donc il faudra déchiffrer) et ça devrait être facile pour trouver.

Dans le train et sur les quais de gares, l’heure affichée est toujours celle de Moscou, donc il faut faire attention de ne pas se tromper !!!!!! Sur les billets de train c’est aussi écrit l’heure de Moscou tant que le pays d’arrivée ou de départ est en Russie. Pour Irkutzk, il faut faire 5 heures de plus pour trouver l’heure d’arrivée. Il est recommandé de faire ses courses avant de prendre le train mais on peut aussi s’approvisionner pour pas cher au wagon restaurant. Les prix ne sont pas du tout excessifs, contrairement à ce qu’on pourrait penser.

Btl d’eau 0.6 litres            25 roubles = environ 1 CHF

Biere 5 dl                          60 roubles = environ 2 CHF

Paquet de  chips                50 roubles = environ 2 CHF

Plats au restaurant            de 200 à 300 roubles environ = moins de 10 CHF

Peut-être qu’il peut exister des différences de prix d’un train à l’autre car le no de train joue un role important pour la propreté et le confort des cabines, toilettes, la qualité des repas au restaurant, etc.  

De Moscou à Irkutzk, nous avons eu le train no 2, c’était le top ! Nous avions une cabine double, super propre, draps propres, tv avec programmes russes uniquement, prise 220 volts, les mets du wagon restaurants étaient très bons, la classe !!!!! Il y avait 2 toilettes pour le wagon, pas de douche. Il faisait assez chaud et n’avions pas la possibilité d’ouvrir les fenêtres car elles étaient bloquées. Dans d’autres trains, on peut basculer une partie de la fenêtre.

Dans certaines cabines, ça dépend des trains, il y a des tasses mais il serait mieux de prendre avec vous une tasse et des services ( au moins une cuillère ) si vous avez prévu de pique-niquer !!!!! En général, des personnes passent avec des trucs à grignoter dans les couloirs et on peut les stopper si on veut acheter qqch, mais ça peut encore dépendre des no de trains et de la période de l’année. Tout au long du trajet ( Moscou – Irkutzk ), vous pourrez aussi vous arrêter dans les gares pour acheter boissons, snacks sur le quai !!!!! Dans la plupart des gares, les arrêts sont de 15 – 20 min. Dans le train, il y a un horaire avec les heures d’arrivée dans les différentes villes et le temps d’arrêt ( tout en syrillique bien sûr).


Etape 2 : Irkutzk – Ulan Bator

Cette fois-ci nous avons eu le train no 6. Nous avions une cabine à 4 places, que nous partagions avec un couple d’hollandais. Quand nous sommes arrivés à notre cabine, nous avons découvert un vrai taudis, des cartons traînaient dessus et dessous les sièges, des russes ou mongols squattaient notre cabine jusqu’à notre arrivée, ensuite ils se sont répartis dans les cabines d’à côté, laissant l’endroit dans un état déplorable. La table était couverte de déchets de nourriture, de tasses à moitié pleines, de lavettes sales et des mégots par terre et dans les tasses. Les caisses a bagages en dessous des sièges étaient  déjà pleines de cartons, boites de conserve.

Durant le passage de la frontière russe – mongole, le train s’arrête environ 4 heures à la douane russe et 3 heures à la douane mongole. Pendant ces temps d’arrêts, la douane nous confisque les passeports, des policiers montent dans le train pour fouiller les cabines !!! Comme les mongols, russes transportent des centaines de cartons, de caisses, de bordel, ça prend pas mal de temps à tout contrôler. Les cartons sont ouverts, fouillés !!!! Pour les touristes, ça va assez vite, ils regardent les bagages, ne les ouvrent pas forcément,  examinent les recoins de la cabine et c’est fait. Et bien sûr, comme dans notre cabine, il y avait pleins de cartons qui avaient été entreposés, nous avons dû leur expliquer a maintes reprises que ce n’était pas les notres et qu’ils étaient déjà la avant notre arrivée. C’était le vrai souk, le temps de contrôle à la frontière a duré de 18h à 1h30 du matin. Pendant ce temps, on ne peut pas dormir car les portes sont sans cesse ouvertes, il y a du va et vient dans les corridors, ça discute, ça gueule, ça chante.

En plus, ver les 23h il a commencé à avoir une odeur de fumée assez forte, l’air était difficilement respirable dans la cabine, mais personne n’avait l’air de s’inquiéter. On ne pouvait meme pas ouvrir les fenêtres pour aérer car pendant le contrôle à la douane, les autorités nous ont « gentiment »  demandé de laisser les fenêtres fermées (à savoir pourquoi). Mais heureusement 2 heures plus tard, l’odeur avait passée !!!!!! La nuit a été longue, nous avons eu très peu d’heures de sommeil et en plus il faisait froid ! 

   

 

Pour accéder aux photographies du Transsibérien, cliquer ici.

 

 

 


Partager cet article

Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 20:46

Moscou, une métropole européenne colorée et dynamique, où les grandes marques et le luxe sont omniprésents. Cependant, des babouchkas tendent encore la main devant les entrées de metro, vendent des fleurs en face du McDonald qui ne désempli pas, devant les vitrines des centres commerciaux dans lesquels les parfums de Paris sont hors de prix.

C’est une ville qui bouge, qui vit 24h/24h, 7j/7j ! Les magasins sont ouverts tous les jours et jusque vers 22h-23h et certains 24h/24H.

Moscou compte 13 millions d’habitants et elle reste une des villes les plus chères au monde, surtout pour l’hébergement. Mais heureusement on peut trouver des hostels pour petit budget ! On peut trouver quelques hostels bon marché au centre ville ! En dortoir, on peut payer moins de 30 CHF par pers / par nuit ! Et environ 80 CHF pour une chambre double.  C’est donc tout à fait possible de séjourner à la capitale même si on a un petit budget !!!!

Soit dit en passant ;  les étrangers paient 2 à 6 fois plus que les russes pour les tickets d’entrées pour les musées, théâtres, etc.

Le centre ville est super bien sécurisé, il y a des flics, agents de la sécurité, militaires, à chaque coin de rue, devant les entrées de métro, devant les bâtiments officiels, dans la rue, dans les parcs,  il est quasi impossible de faire un pas de travers !!!!! Un faux pas et on doit vite être remis à l’ordre. :-) Il est donc assez agréable de se promener en ville de Moscou, on ne se sent pas en danger, il y a un sentiment de sécurité. Bien sûr, il existe comme dans toutes grandes villes du monde, des pick-pockets et donc il faut toujours être vigilant et faire attention avec ses objets de valeur. Par ailleurs, il faut toujours avoir son passeport ou même mieux, une photocopie de celui-ci sur soi quand on se ballade au cas ou la police nous arreterait.

Et surtout n’oubliez de vous faire enregistrer à votre arrivée en Russie, mais uniquement si la durée de votre séjour dans un même endroit, est d’au moins 3 jours ouvrables sans compter le jour d’arrivée (les week-ends et jours fériés russes ne comptent pas). Le staff de l’hotel se chargera de faire l’enregistrement pour vous.

Le centre de Moscou est très propre, il n’y a quasi pas de déchets qui trainent dans la rue, les trottoirs sont propres, il est très peu probable de marcher sur une crotte de chien, contrairement à Budapest.

A Moscou, on peut voir beaucoup de monde boire de l’alcool dans la rue. On peut rencontrer des personnes ivres n’importe ou et à n’importe quelle heure de la journée. La bière est devenue une boisson alcolisée à la mode même si la Russie reste le pays de la vodka. Les Russes boivent plus de bière que toute autre boisson alcoolisée! La vodka est bon marché, il en existe plus d’une centaine de sortes différentes : russky standart platinum , diplomat et marusya sont dans les meilleures.

Les taxis sont assez cher à Moscou, pour faire un trajet de 5-10 min, ça coute 500 roubles. De l’aéroport Domodedovo au centre ville, ça coute 2000 roubles. Le plus pratique et le meilleur marché pour se déplacer reste le métro. Il n’est pas facile de s’y retrouver la 1ere fois mais une fois qu’on a compris le truc c’est facile. Le nom des stations est écrit en syrillique mais sur les plans de métro le nom des stations est en écrit en russe et en anglais. Il suffit de se repérer avec le no des lignes, de repérerer la prochaine station en russe et de compter les stops.  Quelques stations de métro sont magnifiques à voir ( Kievskaya – Mayakovskaya - Ploshad Revolutsii - Kropotkinskaya – Komsomolskaya – Novoslobodskaya - Novokuznetskaya ), certaines sont décorées de mosaique, d’autres de statues, de peintures, de colonnes sculptées, de vitrines. Les plus belles stations se trouvent dans le cercle !!!!! Le métro compte 173 stations, et il y a environ 9900 trains par jour répartis sur 10 lignes. Prix pour un trajet 26 roubles ( environ 1 CHF ), on peut faire autant de stations qu’on veut pour autant qu’on ne sorte pas de la station !!!!

Il y a quelques rues piétonnes qui sont sympas à visiter, comme la Stary Arbat ( super touristique et animée) , la Kuznetsky Most.

Les curiosités à voir : le Vieil Arbat, la Novy Arbat, Tverskaya Street, le Kremlin, la place rouge avec la St Basil’s Church, le Gum ( immense centre commercial ), le mausolée de Lenin, le Kremlin, les stations de métro, la cathédrale de Christ le Sauveur, le couvent de Novodevichy et le cimetière, l’université et la coline aux moineaux ( superbe vue sur la ville ), différents musées. A voir, il y a aussi le marché Izmailovsky, sortie de métro Izmailovskaya. Il ya de tout : vêtements, nourriture, articles de cuisine, souvenirs. Ca vaut la peine d’aller y faire un tour car c’est vraiment local. De l’autre coté des voies, il y a un parc ou il est sympa de s’y promener, on peut approcher les écureuils de tout près, ils viennent même manger dans la main. :-)

Le nom des rues est écrit en syrillique, donc c’est pas évident de trouver une adresse exacte, par exemple le nom d’un hostel ( hotel petit budget ), d’une agence. Bien souvent aucune enseigne, aucun nom n’est écrit à l’exterieur de l’ immeuble. Il faut réussir à déchiffrer le nom de la rue, trouver le bon no d’immeuble, et la plus part du temps, il y a un code a faire pour pouvoir entrer, c’est souvent le no de l’appartement qu’il faut taper !!! Mais c’est ce qui fait aussi le charme de la Russie.

Les gens de Moscou ne parlent souvent pas l’anglais, donc pour se faire comprendre il est bien d’avoir un mini guide russe avec quelques infos pratiques pour pouvoir se faire comprendre au restaurant, pour commander un ticket de métro ou de train, pour trouver le bon no de train ou de bus !!!!! Les gens essaient toujours de vous aider mais quand on ne pige pas un traitre mot de ce qu’ils racontent c’est pas évident !!!! Certains jeunes parlent l’anglais, donc si vous avez besoin d’une info, aller plutôt aborder une personne jeune!!!!!! Ou sinon, faites vous traduire une info utile par le staff de l’hostel !

Moscou est une ville très chère, n’allez pas faire vos courses dans les supers marchés de luxe, genre Gum ou autre, les produits sont hors de prix. Heureusement il y a quelques magasins d’alimentation où on trouve de tout et à des prix raisonnables, certains produits sont même moins cher que chez nous et beaucoup sont ouverts 24h/24h et  7j/7j.

Au centre, on trouve essentiellement des magasins d’habits de marques, des bijouteries, des parfumeries, des magasins d’alimentation. Pour le reste, il faut sortir du centre ville pour trouver son bonheur !!!!!!!

Pour les restos, on trouve de tous et pour tous les prix, restos de luxe, restos moyens budget, fast food en tout genre : mac do, kfc, subway, my my ( fast food russe ), des creperies ( tepenmok ), des cafés, des petites échoppes qui vendent de tout : kébab, baked potatoes, hot dog, boissons, sucreries.

Le my my ( se dit mou mou ) est un fast food russe très sympa, il y un buffet chaud et froid avec salade, viande, poisson, féculents ( riz – patates ), beignets non frits de viande, de fromage, de choux, desserts. La nourriture est très bonne même si pas très chaude, plutot tiède. Le décor est assez  rustique, il y a de la déco couleur vache fribourgeoise ! :-) Les prix sont corrects, pour 2 personnes ça coute environ 500 roubles, moins de 20 CHF. Au centre de Moscou, il y en a quelques uns.

Il y aussi les tepenmok ( se dit tyeryemok ) qui sont des creperies russes ou on peut manger des blignis ( crêpes ) salés ou sucrés. C’est excellent et on peut mettre tout ce qu’on veut dedans. Ca coute environ 100 roubles ( 3.50 CHF ) pour une crêpe avec 3-4 ingrédients.

C’est assez rigolo car la langue russe reprend beaucoup de lettre romaines et bien souvent on lit ce qu’on voit comme on le lirait dans notre langue en croyant que les gens nous comprennent mais c’est pas du tout le cas. Par exemple, le my my, il faut le prononcer mou mou, le tepenmok, tyeryermok,  Pectopah ( restaurant ), reestaran ! C’est assez confus certaines fois quand les mots russes ressemblent trop à nos mots !!!!!

Au premier abord les russes paraissent sérieux, froids et certaines fois on pourrait croire qu’ils nous engueulent quand ils nous adressent la parole mais ce n’est qu’une impression. Ils nous aident volontiers et rigolent facilement quand on leur demande quelque chose! Les russes sont sympathiques et moins froids que ce que l’on pensait. 


Pour accéder aux photographies de Moscou, cliquer ici.



Hébergement :
  • www.chocohostel.com : Très bonne auberge de jeunesse, très bien située, à 25min à pied du kremlin, à coté de la station de métro Pushkinskaya, restauants, magasins à proximité, staff très sympa, très propre,  petit déjeuner inclus ( thé, café, chocolat chaud, pain, confiture, corn flakes ), café / thé à volonté toute la journée, cuisine à disposition (avec plaques et four), prix moins de 30 CHF par pers dans un dortoir à 6 personnes, chambre double, environ 80 CHF, free wifi.

 

 


Partager cet article

Repost0